Lauréat du Prix Carré Sur Seine 2017

MARIE QUÉAU a été élue LAUREATE du prix CARRÉ SUR SEINE DE LA VILLE DE BOULOGNE BILLANCOURT. À la suite des Rencontres Artistiques CARRÉ SUR SEINE  qui ont eu lieu le 17 et 18 Juin 2017.


Le Jury qui s’est tenu lundi 9 octobre était composé de :
 
Florence Provost Exit Art Contemporain, Ivane Thieullent Voz’Galerie, Marie Taddei Commissaire d’exposition, Isabelle Lefort MondapArt, Sophie Lanoé, Philippe Godin, la diagonale de l’art, Frédéric Lorin Match art, Maria Giovanna Gilotta Exit art Contemporain
 
Ont également participé au vote : 

Caroline Clough Fondation Bleustein Blanchet pour la Vocation, Lucien Ruimy Pulse Art, Jean Marc Lebeaupin Rédacteur en Chef artsixMic, Chantal André, Art conseil

 

MARIE QUÉAU, photographe, Diplômée de l'ENSP d'Arles et résidente à la cité internationale des arts, reçoit une dotation de 3000 euros pour poursuivre son travail OODS and ENDS débuté en 2013 et partira prochainement en Guyane dans le cadre de ses investigations.

Synthèse conceptuelle d'un inventaire du réel, ODDS AND ENDS est une longue série photographique, mêlant, l'art de l'inventaire, du documentaire, de la fiction aux prouesses plastiques. A travers la découverte de lieux, de métiers ou de traditions méconnus et atypiques , Elle explore le monde et la société à la recherche de signes de la fin ou du début des temps . Inspirée par la science, mais aussi le cinéma et la littérature elle donne à voir un monde   extrêmement documenté en même temps à la merci de l'imaginaire collectif ; l'ensemble  de ses clichés   qui n'en sont pas, produisant un catalogue d'images aussi  disparates que singulières symbolisant des résidus d'évènements dans un univers étrange et atemporel. 
 

© Marie QUÉAU, « Mars(Plage), Brest », Odds & Ends, 2016

Carré sur seine a choisi de récompenser Marie Quéau, pour son talent, sa persévérance et son investissement dans son sujet. Carré sur seine a également choisi de soutenir  le parcours complexe de Marie Quéau à  la croisée de l art contemporain et du documentaire. Elle partira prochainement en Guyane pour poursuivre ses explorations scientifiques, humaines  sociétales et sa récolte de symboles captures d'un autre temps.

 

Marie Quéau est née en 1985 à Choisy le roi (94), elle vit et travaille à Paris durant sa résidence à la Cité internationale des arts. Diplômée de l’ENSP d’Arles en 2009, son travail fut exposé au Festival Photo Levallois, au Salon de Montrouge, au 26eme Festival de Mode et de Photographie de Hyères, à la Filature de Mulhouse ainsi qu’ à la galerie Michel Chomette lors de l’exposition collective L’image comme lieu en 2015. En 2012 elle reçoit le Prix Nofound Photo Fair – Fondation C de Groot pour sa série Gojira.  Débuté en 2013 son projet Odds and ends reçoit le soutien de l’observatoire de l’espace du CNES, de la DRAC Alsace ainsi que du CEAAC où elle expose ce travail en décembre 2017. En juillet 2016 elle expose Odds and ends au Centre Photographique d’Ile de France, restitution de sa résidence de post-production, dans le cadre des Précipités.

 

En octobre 2017 elle reçoit la bourse  du CNAP pour le soutien à la photographie documentaire puis en Novembre 2016 le Prix Carré sur seine de la ville de Boulogne Billancourt

 

© Marie QUÉAU, « Guetteur de lune(Zoo) », 2012